Chaires

L’enseignement est realisé par 3 chaires : Médicine Fundamentale  et Ecologie, Technologie et analyse des produits cosmétiques et médicaux et Sylvicullture et Jardins publics.

A la Faculté travaille des professeurs très compétents dans les domaines respectifs : académiciens, doc. Hab., – professeurs universitaires, PhD – conf. Univ., maîtres de conférences, assitants universitaires.La Facultédispose du matériel techniques approprié : salles de classes modernes, laboratoires spécialisés (d’électrophysiologie, biophysique, de physiologie expérimentale, de toxicologie, analytique, de chimie sanitaire, de histologie, d’anatomie, de bactériologie, de parasitologie et micrologie, d’immunologie, de biologie moléculaire, d’investigations biochimiques, de pharmacothérapie et phytothérapie, pharmacologie et méthodes physico-chimiques d’analyse, pharmacognosie, d’analyse chimique des produits cosmétiques et médicaux, etc.), des salles informatiques, un musée anatomique, etc. Les étudiants ont accès libre aux nouvelles technologies d’information, Internet, médiathèque, bibliothèque, salles de lecture etc.

CHAIRE Médicine Fundamentale  et Ecologie

La chaire de Médicine Fundamentale et Ecologie a été fondé en 1994. Elle est située au 5-ème étage du bloc central de l’ULIM (le siège des professeurs), et les laboratoires au 3- ème et 9e étages (les salles de cours et les laboratoires) et occupe une superficie de 500 m2.

La chaire dispose d’un laboratoire scientifique et d’autres pièces auxiliaires nécessaires pour développer un niveau d’études très haut. Dans le cadre de la chaire active un cénacle scientifique d’étudiants qui organise deux rencontres scientifiques d’étudiants : ,,Bioécologique’’ (directeur – Eudochia Zagorneanu), et ,,Zoonoze’’ (directeur – Nina Tălămbuţă).

LES SPECIALITES

La spécialité de ,,Biologie moléculaire’’ représente deux branches de la biologie qui ont été intégrés à un niveau moléculaire avec des implications en biologie, biotechnologie, bio-ingénierie, valorification des ressources naturelles et humaines. Le but de la spécialité est de préparer des spécialistes avec de profondes connaissances et compétences pratiques dans le domaine. Les diplômés travailleront en centres et usines biotechnologiques, centres de sélection des animaux, des plantes et des microorganismes, laboratoires spécialisés et instituts de recherches.

La spécialité ,,d’Ecologie’’ est une branche combinée de la biologie et de la médicine. Elle étudie les facteurs de l’environnement et leur action positive ou négative sur les organismes vivants, et en particulier sur l’organisme humain, apprécie et exploite l’état des facteurs de l’environnement. L’écologie inclue les mesures de protection de l’environnement et de l’être humain, effectue le biomonitoring et l’expertise écologique des bio-écosystèmes. Le but de la spécialité est de former des spécialistes dans le domaine de la protection de la santé humaine et de l’environnement. Les diplômés en écologie sont préparés à activer dans des instituts de recherches scientifiques ; laboratoires écologiques ; centres de biomonitoring et de contrôle de l’état de l’ environnement ; institutions de la protection de l’aire, de l’eau, du sol et des forêts ; ministères et d’autres unités administratives dans le domaine ; établissements d’enseignement supérieur.

Le spécialiste de ,,Sécurité écologique’’ activera dans des entreprises nationales et transnationales, départements, ministères d’état, organismes internationaux, établissements d’enseignement supérieur représentants dans le pays et à l’étranger. Le spécialiste – connaisseur dans l’état de l’environnement  et les problèmes de la sécurité écologique est placé dans le système des sciences de la société contemporaine. Parce qu’il est difficil de s’imaginer aujourd’hui ne pas utiliser les nouvelles technologies dans la sécurité écologique, l’activité du  spécialiste dans ce domaine implique l’informatique et les méthodes mathématiques en écologie. Le référent – spécialiste en sécurité écologique peut développer sa vie professionnelle dans toutes les sphères de la vie socio – économique – culturelle, par exemple : 1. Unités économiques ; 2. Unités juridiques ; 3. Entreprises transnationales ; 4. Représentants des organismes internationaux ; 5. Centres de médicine préventive ; 6. Editorials des magazines et journaux ; 7. Bureaux écotouristiques ; 8. Radio-télévision ; 9. Ministère de l’Ecologie et des Ressources Naturelles de la RM; 10. Inspectorat de l’environnement écologique d’état ; 11. Agences écologiques régionales et rationnelles ; 12. Inspectorat des douanes d’Etat ; 13. Parquet écologique de la RM.

 La spécialité des ,,Services publics (Esthétique)’’, offre l’opportunité de travailler en tant que : masseur – cosmetologue dans les salons de la cosmetologie, salons de massage ; consultant – informatif sur les cosmétiques, et leur préparation ; les recherches dans le domaine de la cosmetologie ; manager des cliniques cosmetologiques et de massage ; la production des produits cosmétiques ; le contrôle de la qualité des produits cosmétiques ; l’utilisation rationnelle des cosmétiques.

                 Département de ,,Technologie et analyse des produits cosmétiques et médicaux’’

Le département de Technologie et analyse des produits cosmétiques et médicaux a été fondé en 2005 à la base des 3 chaires qui activaient àla FacultéPharmaceutiquedepuis 1996 : ,,Chaire de Chimie générale’’, ,,Chaire de chimie pharmaceutique et pharmacognozie’’, ,,Chaire de technologie et organisation de la pharmacie’’. De nombreux spécialistes , professeurs et docteurs en science ont activé tout ce temps au département, par exemple : prof. Conf. Calalb T., prof. Junghietu G., PhD en pharmacie Golub C., prof. Conf. Aricu A., PhD en chimie Cocu M., etc. A l’heure actuelle à la chaire sont employés les professeurs suivants : Ozol L., conf.univ., chef de chaire ; Remiş V., PhD en pharmacie ; Ocopnaia N., conf.univ.; Bodiu V. conf.univ.; Purice N., conf. – assistant ; Magari M., assistante supérieur de laboratoire. Dans le cadre de la chaire active un cénacle scientifique d’étudiants qui organise deux rencontres scientifiques d’étudiants : ,, Farmacon” (directeur Remis V.), ,,Problèmes et méthodes de la chimie contemporaine’’ (leaders Ocopnaia N., Ozol L.).

LES SPECIALITES :

La spécialité de ,,Technologie et analyse des produits cosmétiques et médicaux’’ offre le droit d’activer en qualité de technologue aux usines de production des médicaments et produits de beauté ; manager dans les etablissements de service de l’industrie cosmétique ; consultant dans l’utilisation rationnelle des médicaments et produits cosmétiques ; spécialiste dans le contrôle physico – chimique de la qualité des cosmétiques ; expert dans les recherches chimiques et judiciaires ; spécialiste dans l’analyse des médicaments et produits cosmétiques.

La spécialité de ,,Technologie pharmaceutique’’ offre le droit d’activer en qualité de technologue – pharmaciste dans le domaine de la préparation des produits pharmaceutiques ; contrôleur technologique dans la production pharmaceutique des produits médicaux ; travailler en pharmacies ; travailler dans le domaine de la standardisation et le contrôle de la qualité des médicaments ; organiser la collection des herbes et la standardisation des produits végétaux ; effectuer l’analyse chimique et toxicologique ; consultant – informatif sur les nouveaux médicaments et leur utilisation rationnelle ; effectuer des recherches dans le domaine de la technologie médicinale ; manager dans le domaine de la pharmacie.

DEPARTEMENT DE SYLVICULTURE ET JARDINS PUBLICS

La chaire de ,,Sylviculture et jardins publics’’ de l’ULIM, fondée en 1994, est la première chaire de ce type en République de Moldova. La mission principale de la chaire de sylviculture et jardins publics est de former des spécialistes qualifiés dans le domaine, tenant compte de la tradition européenne de l’enseignement supérieur forestier, les nécessités actuelles et perspectives de gestion des forêts, les nécessités du marché de travail en République de Moldova et à l’etranger. L’activité de la chaire se concentre sur les domaines suivants : exploitations forestières et epaces verts ; culture et amélioration forestières ; peuplement écologique ; gestion des ressources fauniques ; aménagement d’espaces verts ; réaliser le travail éducatif – informatif  sur l’importance et les bénéfices de la forêt. Dès le début c’était claire que pour former des spécialistes avec ce profil il est nécessaire d’une bonne base didactique et des professeurs spécialisés dans ce domaine. Dans ce but l’ULIM a signé des accords de coopération avec le Jardin Botanique (Institut) de l’AŞM, l’Agence pourla Sylviculture ,, Moldsilva”, et le Ministère de l’Environnement et des Ressources Naturelles.

La chaire de ,,Sylviculture et jardins publics’’ offre l’opportunité de développer l’activité professionnelle dans la sphère de production, gestion et recherche dans le domaine forestier, aménagement des forêts, projection, aménagement et gestion des espaces verts. Le spécialiste peut travailler dans les structures des organismes sylvicoles et écologiques locales et républicaines, et d’autres structures et organisations d’Etat et Non gouvernementales. Leur activité principale est de solutionner les problèmes sylvicoles et de l’architechure du paysage.